Après la loi Climat :

Utiliser efficacement les prérogatives environnementales du CSE

La loi «Climat et Résilience» d’août 2021 a doté les élus des CSE de nouvelles prérogatives participant à l’atteinte de la neutralité carbone de la France en 2050. Cette formation s’adresse à eux. Elle est préconisée par l’Accord national interprofessionnel du 11 avril 2023.

Quels sont les objectifs ? :

  • Comprendre les enjeux complexes du changement climatique
  • S’impliquer dans la réduction du réchauffement climatique en deçà de 2°
  • Challenger positivement la trajectoire bas carbone de son entreprise ou organisation

Durée du programme : 1 jour

Le programme de la journée :

  • Matinée : atelier « La Fresque du Climat »
    • Cet atelier ludique, collaboratif et créatif permet de s’approprier les causes et conséquences du changement climatique dans une vision systémique. Il est basé sur 42 cartes issues des travaux du GIEC et stimule la recherche de leviers d’actions.
    • Au-delà du dérèglement climatique, les autres limites planétaires
  • Après-midi : Le CSE acteur de la réduction de l’empreinte Carbone
    • Stratégie globale d’adaptation de l’entreprise ou seulement du Greenwashing ? Identifier les futurs impacts sur l’activité et l’emploi. Connaitre les obligations règlementaires dont le poids va se renforcer. Comprendre un bilan carbone d’entreprise. La démarche «Eviter – Réduire – Compenser ». Le binôme « Atténuation des émissions – Adaptation aux conséquences » …
    • La Loi Climat et les prérogatives environnementales du CSE
    • Le lien avec la RSE – Le lien « Climat » et santé au travail
    • L’action des élus du CSE pour challenger et participer à la trajectoire bas carbone de son entreprise/organisme. « Réduction et adaptation » sur son propre CSE.
La fresque du climat
Les chiffres à l'international

Tarif : 1.000 euros H.T. pour un groupe de 6 à 12 personnes + éventuels frais de déplacement. Ajustements possibles. Les élus titulaires peuvent bénéficier du maintien de leur salaire au titre des 5 jours de formation économique. Sauf disposition plus favorable la prestation de formation est à la charge du CSE sur son budget de fonctionnement.

Formateur : Outre leur savoir-faire pédagogique, les formateurs disposent de solides connaissances sur le changement climatique, le dialogue social, le fonctionnement des CSE et les leviers d’action pour accompagner le vôtre dans l’atteinte de ses objectifs.

Téléchargez la plaquette

Méthodologie qui favorise l'innovation
Retour en haut